Etats-Unis: un nouvel incendie ravage la Californie

En Californie, un incendie de grande envergure a nécessité l’évacuation, mardi 16 août, de plus de 82 000 personnes dans le comté de San Bernardino, où l'état d'urgence a été décrété, à une centaine de kilomètres de Los Angeles. En moins de 24 heures, le feu a déjà ravagé quelques milliers d’hectares. 35 000 bâtiments sont toujours menacés par les flammes.

L'incendie de San Bernardino représente une « menace immédiate » pour la population, le trafic ferroviaire et les habitations, affirment les autorités.

Des routes importantes ont dû être fermées, ce qui a compliqué l'évacuation des résidents. Le feu, hors de contrôle, est alimenté par des vents violents, des températures de plus de 40 degrés et la sécheresse.

Plus d'un millier de pompiers luttent actuellement contre le feu, qui a déjà détruit 7 200 hectares en moins de 24 heures.

Six incendies toujours actifs en Californie

Un autre feu important fait rage au nord de la Californie, à 160 kilomètres au nord de San Francisco.

Dans la ville de Clayton et près de la région de Lower Lake, 175 bâtiments ont été détruits depuis samedi. Un présumé pyromane a été arrêté, mais le feu, lui, se propage toujours très rapidement.

Au total, des dizaines d'incendies se sont déclarés en Californie depuis quelques semaines, dont six sont toujours actifs.

Sécheresse

« La Californie vit sa 5e année de sécheresse, donc les buissons sont extrêmement secs, explique Melody Lardner, porte-parole de l’Institut californien d'information sur les incendies. Nous avons un taux d’humidité très bas et des vents très forts qui alimentent le feu. »

Des conditions très difficiles pour les pompiers, ajoute-t-elle : « Ils travaillent dans des endroits presque inaccessibles. Le feu avance rapidement et les températures sont très élevées. Maintenant, les pompiers doivent mettre en place des structures de protection pour les habitations dans les zones évacuées. Ensuite, quand les conditions le permettront, ils essayeront de construire une ligne de protection pour contenir le feu. »

Actuellement, plus de 1300 personnes épaulées dans les airs par des hélicoptères et deux avions-citernes luttent contre les incendies « et d’autres vont arriver en renfort ».