Incendies en Australie: «les choix politiques n'ont pas été faits en matière de lutte contre le réchauffement climatique»

L'Australie connaît depuis trois mois des incendies inédits, une nouvelle manifestation du changement climatique. Au moins trois millions d'hectares, l'équivalent de la superficie de la Belgique, ont été détruits depuis septembre par les flammes en Australie, et la région de Sidney, jusque-là épargnée, est enveloppée dans un épais nuage de fumée. L'action du Premier ministre conservateur Scott Morrison, climato-sceptique assumé, est jugée insuffisante par les Australiens.

David Camroux, franco-australien, chercheur honoraire au CERI Sciences Po, répond aux questions de Florent Guignard.