Australie: les pompiers restent à pied d'œuvre pour circonscrire les feux

Des milliers de pompiers australiens restent à pied d'œuvre ce mercredi 25 décembre pour tenter de contrôler les dizaines d'incendies, qui continuent de sévir dans les États de Nouvelle-Galles du Sud et d'Australie-Méridionale.

Les pompiers, dans l'écrasante majorité des volontaires, restent déployés sur le terrain loin de leurs familles en ce jour de Noël. Ils suscitent l'admiration et la sympathie de nombreux Australiens.

Les quelques averses la nuit dernière à Sydney et en Nouvelle-Galles du Sud n'ont offert qu'un très court répit aux 2 000 pompiers. Ils ont profité des températures plus fraîches à Noël pour renforcer les lignes de confinement, avant une nouvelle détérioration des conditions météo attendues pour ce week-end.

L'Institut météo prévoit une nouvelle hausse des températures. Jusqu'à 45 degrés qui pourraient frapper l'ouest de Sydney ce dimanche 28 et ce lundi 29 décembre. La situation reste très précaire. Une cinquantaine de feux de brousse sont encore actifs en Nouvelle-Galle du Sud, notamment deux incendies incontrôlés qui se sont développés au nord et au sud d'un axe routier important reliant Sydney au site naturel des Blue Mountains.

Neuf morts depuis le début des incendies

L'incendie au Nord a déjà détruit un demi-million d'hectares. Au total, en Nouvelle-Galles du Sud, près de 3 million et demi d'hectares sont partis en fumée, soit une superficie supérieure à la taille de la Belgique.

« En ce moment, 70 feux de brousse et de prairie brûlent encore à travers notre État, la Nouvelle-Galle du Sudexplique le porte-parole du service des pompiers volontaires de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud, Greg Allan. Parmi ces incendies, une trentaine est toujours hors contrôle. 1 400 personnes sont actuellement sur le terrain : des pompiers sur le front des feux et ceux qui s’occupent de la logistique et de la coordination des opérations. »

Plus d'hectares détruits cette année que durant les trois saisons précédentes

Près de 900 maisons ont également été ravagées par les flammes dans cet État. « Cette saison est sans précédent, souligne Greg Allan. Une saison qui a battu tous les records ! Plus de 3,4 millions hectares ont déjà été détruits depuis le 1er juillet. C’est plus que les trois saisons précédentes. Cette année, la totalité de la Nouvelle-Galles souffre de sécheresse. Sans pluie, avec un sol très sec, la canicule et les vents violents. Dès qu’un feu démarrait, il se propageait très rapidement. »

D'autres feux de forêt frappent durement les États du Queensland, de Victoria, d'Australie-Méridionale, la Tasmanie et l'Australie-Occidentale. Au total, 9 personnes ont perdu la vie depuis le début de la saison des incendies en septembre.

À lire aussi : Australie: le «méga feu» menace Sydney