États-Unis: fusillade meurtrière dans une ville à majorité asiatique de Californie, le suspect retrouvé mort

Un tireur a ouvert le feu samedi soir 21 janvier en pleines célébrations du Nouvel An lunaire dans un dancing de Monterey Park, une ville californienne située près de Los Angeles, majoritairement peuplée de personnes d'origine asiatique, faisant dix morts et dix blessés, avant de prendre la fuite, ont annoncé ce dimanche les autorités responsables des forces de l'ordre. Après de longues recherches, le suspect a été retrouvé mort, après s'être apparemment suicidé, a annoncé dimanche la police.

Samedi soir, vers 22h22, heure locale (06h20 TU), des agents du service de police de Monterey Park ont ​répondu à l'appel d'une entreprise locale signalant des coups de feu. Lorsque des agents sont arrivés sur place, ils ont observé de nombreux individus, dont les tenants du lieu, qui sortaient dans la rue en criant. Les agents sont entrés et ont localisé d'autres victimes.

Le service d'incendie de la police de Monterey Park est alors intervenu. Ils ont soigné les blessés et constaté la mort de dix personnes. Au moins dix autres victimes ont été transportées dans différents hôpitaux locaux et sont répertoriées dans diverses conditions, de stable à critique. Le suspect a alors pris la fuite.

Des heures plus tard, la police a annoncé que le tireur présumé est mort lorsqu'il « s'est blessé par balle et a été déclaré mort sur place ». Le shérif Robert Luna a décrit une course-poursuite qui s'est conclue par un coup de feu provenant de la camionnette blanche de l'homme, considéré comme le seul suspect. « Je peux confirmer qu'il n'y a pas d'autre suspect pour cette fusillade », a précisé M. Luna,

Selon lui, le motif de l'attaque n'était pas encore connu : « L'enquête est toujours en cours. Les détectives du shérif chargés des homicides travaillent jour et nuit pour recueillir des informations supplémentaires et déterminer le motif de cet événement extrêmement tragique ».

Les enquêteurs spécialisés du bureau du shérif du comté de Los Angeles « prêtent assistance à la police de Monterey Park dans une enquête sur une fusillade meurtrière », selon un communiqué.

L'auteur présumé de la fusillade était « un homme d'origine asiatique » de 72 ans, a affirmé ce dimanche le shérif du comté, lors d'une conférence de presse. Il explique que des centaines de témoins ont confirmé ce profil préliminaire.

Cette nuit ou plutôt hier soir vers 22h22, des agents du service de police de Monterey Park ont ​r​épondu à l'appel d'une entreprise locale signalant des coups de feu. Lorsque des agents sont arrivés sur la scène, ils ont observé de nombreux individus, dont les tenants du lieu qui sortaient dans la rue en criant. Les agents sont entrés et ont localisé d'autres victimes. Le service d'incendie de la police de Monterey Park est intervenu sur les lieux. Ils ont soigné les blessés et prononcé le décès de 10 victimes. Au moins dix autres victimes ont été transportées dans différents hôpitaux locaux et sont répertoriées dans diverses conditions, de stable à critique. Le suspect a pris la fuite et est toujours en liberté.


En plein Nouvel An lunaire

La fusillade s'est produite près d'un lieu où venait d'être célébré le Nouvel An lunaire à Monterey Park, ville de quelque 61 000 habitants majoritairement d'origine asiatique, située à environ 13 km à l'est du centre de Los Angeles.

Selon des informations de presse, la fusillade s'est produite dans un dancing, une salle de bal, au premier jour des célébrations du Nouvel An lunaire, qui étaient prévues sur deux jours.

Un habitant de la ville, Wong Wei, a déclaré au Los Angeles Times que son amie se trouvait dans le club et était aux toilettes quand les tirs ont éclaté. Lorsqu'elle est sortie, elle a vu un homme armé et trois corps – deux femmes et une personne qu'elle a identifiée comme le patron du club.

Selon les autorités, l'arme utilisée n'est probablment pas un fusil d'assaut, contrairement à ce qui a pu être avancé plus tôt. Par ailleur, la police pense que la fusillade pourrait être liée à un autre incident. 30 minutes après la fusillade, un homme serait entré dans une autre salle de danse dans une commune voisine avant d'être désarmé par des personnes présentes et de prendre la fuite.

Le bureau du shériff, le FBI, assurent que tout est mis en place pour arrêter le suspect. La principale célébration du Nouvel Zn lunaire prévue à Monterrey a été annulée même si les autorités assurent qu'il n'y a aucun risque.

Drapeaux en berne

Cette fusillade a en tout cas provoqué de nombreuses réactions aux États-Unis, des réactions de choc, de tristesse, notamment de la part du président, du gouverneur de cet État ou encore de la vice-présidente.

Le président des États-Unis Joe Biden a ordonné dimanche, dans la foulée, la mise en berne des drapeaux ornant les bâtiments publics jusqu'au 26 janvier, en hommage aux victimes.

En 2021, 49 000 personnes sont mortes par balle aux États-Unis, contre 45 000 en 2020, déjà une année record. Depuis le 1er janvier 2023, déjà plus d'une trentaine de fusillades de masse ont été enregistrées, rappelle notre correspondante dans le pays, Loubna Anaki.