Coronavirus: les entreprises comptent beaucoup sur les aides annoncées de l’État

Le coronavirus est en train de frapper lourdement plusieurs secteurs de l'économie mondiale. En France, le président Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière de nouveaux dispositifs pour faire face à cette nouvelle situation. Principaux destinataires: les entreprises et les commerces.

Maky Ezzat est le patron de MGN Primeurs sur les marchés parisiens. Il estime que son activité s'est déjà réduite de 40% à cause du coronavirus et de la baisse du nombre de clients. Le chômage partiel de ses salariés, il s'y est déjà mis et il se prépare à y recourir encore plus : « On était quatre salariés. On est trois maintenant. Si cela continue comme ça, on arrête. Moi, je suis capable d’arrêter un mois. »

Le chef d’entreprise reconnaît que les annonces du président Macron sur le financement du chômage partiel sont une bonne chose. « Oui, on a besoin. Bien sûr. Ici tout le monde en a besoin. »

La boulangerie de Melvin Comète, elle, tourne très bien, mais c'est la fermeture des écoles qui risque de poser problème: « Dans notre boulangerie, ça peut être très utile d’avoir des aides financières si on ne peut pas venir travailler. Peut-être qu’il y a un de nos collègues qui ne pourra pas venir travailler, car il doit garder ses enfants ».

Les parents qui ne peuvent pas travailler de chez eux pourront bénéficier d'un arrêt de travail financé par l'Assurance maladie sur demande de l’employeur.